ANH

L’Australian Naural Horsemanship

image002
Ken Faulner - soure : www.chateaudelabeaume.com

ANH est plus qu’une méthode de formation à cheval. c’est avant tout  une façon d’être, de comprendre, de communiquer avec les chevaux. Il ne s’agit pas de « faire » ou de « faire faire » mais de « faire avec » et de demander.

l’objectif de ken dans ses stages est de démystifier le cheval et de montrer qu’il est logique et accessible à toute personne ordinaire. Et ceci pour peu qu’on prenne le temps d’observer, de comprendre et de changer son attitude vis à vis de son animal.

ANH est naturel parce que le cavalier apprend à être le leader de son cheval (base de hiérarchie sociale des chevaux). Pour être cet « alpha », le propriétaire devra apprendre à s’affirmer sans agressivité et contrôler ses émotions. Par ce contrôle nous pouvons aider le cheval à mieux contrôler ses propres émotions et alors seulement il pourra penser et apprendre, sinon tout ce qu’il fait c’est réagir.

L’ANH convient à toutes les personnes qui souhaitent créer un lien avec leurs chevaux et à tous les chevaux quel que soit leur âge, leur race et la discipline ou le niveau de pratique. Cela permet de travailler aussi bien avec les jeunes chevaux qu’avec ceux que l’on qualifie de difficiles.

 

Il y a plusieurs années que Ken et Silvia ont commencé l’ANH. Ils comptent des instructeurs en Australie et dans le monde. De plus, un centre est en place en Australie, il accueille des étudiants pour quelques jours ou plusieurs années. Ken se déplace et partage sa connaissance des chevaux à travers plusieurs pays: Australie, Nouvelle-Zélande, Royaume-uni, France, Belgique et plus récemment le Japon.

Les bases

Sans jamais renier l’héritage de Parelli, Ken et Silvia améliorent la « méthode » pour qu’elle soit plus adaptée à chaque cheval et qu’elle parle à un plus grand nombre. Ils lui confèrent plus de souplesse.

« les exercices à terre sont nécessaires pour ma sécurité une fois en selle, important pour la communication entre mon cheval et moi. »

Pour ANH le comportement se base sur 3 systèmes:

Le respect révèle ce que pense le cheval mental
L’impulsion légèreté avec laquelle il déplace ses pieds émotionnel
La flexion l’aspect physique physique

Le cheval ne peut parvenir aux deux derniers sans le premier.

Son travail ou plutôt sa coopération avec les chevaux est basé sur les sept jeux de Parelli:

Désensibilisation et flexion latérale

« habituer mon cheval aux pressions extérieures qu’il doit gérer »

Céder et suivre une pression physique (feel)

« mon cheval doit céder à un feel solide et doux. Céder à un feel, c’est l’une des taches les plus importantes pour monter à cheval »

Céder à une suggestion

« on cherche les même choses (que 2) mais il est question d’une psychologie différente. Guider avec des signes et son énergie en rythme avec les pieds »

  1. reculer et avancer (le yo-yo)
  2. le cercle

« pour qu’un cheval le fasse bien, il faut que l’exercice soir structuré. les chevaux le font mal par manque de constance »

Le déplacement latéral

« l’objectif est d’apprendre au cheval à rester à l’intérieur du licol »

Le passage étroit

« l’objectif est de combattre la claustrophobie naturelle des chevaux »

A chaque exercice il imprime sa patte.

source : http://www.chateaudelabeaume.com/Ken-Faulkner.html

Laisser un commentaire

Recherche



Google Pub.

Livres sur AMAZON