3 : le jeu de conduite (driving game)

 

Ce troisième jeux est également basé sur le comportement des chevaux, c’est même probablement celui où cela ce remarque le plus.

Je suis sur que vous avez déjà tous remarqué dans une pâture, lorsque le dominant veut faire bouger un autre cheval, il lui envoie des signes, très clair, d’avertissement comme les oreilles plaquée en arrière .

Dans ce jeux c’est la même chose, l’homme est le dominant et il fait comprendre à l’autre cheval qu’il doit bouger à l’aide de signes/ attitudes .

 En pratique :

Pour le faire reculer, commencez par vous placer devant le cheval et par le regarder de façon menaçante. Effectuez ensuite un mouvement rythmique du haut vers le bas avec le carrot stick tout en avançant vers lui . Augmentez progressivement le rythme et finissez s’il ne réagit pas par le toucher avec le carrot stick. Dès que le cheval fait un pas en arrière, arrêtez et caressez avec le carrot stick. (prenez vous pour un aveugle qui avance avec sa canne blanche ; si vous touchez le cheval, c’est de sa faute, on l’a prévenu, il n’avait pas à être là)

Pour déplacer l’arrière main (=chasser les hanches), partez de la tête du cheval et éloignez de vous de lui en dessinnant un demi cercle ; revenez progressivement vers ses hanches en le menaçant du regard et en pointant le doigt vers ses hanches (phase 1) ; faites quelque chose de désagréable (sautiller, taper sur soi, secouer une corde) (phase 2) ; s’il ne bouge toujours pas, toucher les hanches du cheval jusqu’à ce qu’il se déplace (pression rythmique avec une corde, un stick ou autre).

Pour l’avant main c’est la même chose en regardant son oeil.

Ces exercices doivent être effectués aux 2 mains.

Vidéo du web illustrant le jeu de conduite :

Laisser un commentaire

Recherche



Google Pub.

Livres sur AMAZON